Qu'est ce que la polyarthrite ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie chronique dégénérative qui cause une inflammation de la membrane synoviale.
L'Inflammation de cette membrane est responsable de la douleur, gonflement clairement visible et sensation de raideur que les patients peuvent sentir le matin. L'inflammation persistante de la membrane synoviale entraîne des lésions des os et de petites érosions.
La maladie affecte certaines articulations plus que d'autres. Les plus touchés sont les poignets, les doigts et les orteils, les coudes, les épaules, les hanches, les genoux et les chevilles. Cette maladie affecte principalement les femmes et apparaît généralement autour de 40 et 45 ans. Cependant, même les enfants et les personnes âgées peuvent la subir. La cause de l'apparition de la maladie est inconnue. Les experts estiment qu'il peut y avoir une origine génétique parce que le système immunitaire attaque les articulations.


Les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde
Le principal symptôme de cette maladie est l'inflammation qui est perceptible à l'œil nu. Parfois un déversement de liquide synovial peut se produire. L'inflammation de l'articulation touchée provoque des douleurs. Finalement, une déformation due à la détérioration progressive des articulations touchées se produit.
La polyarthrite rhumatoïde provoque souvent une inflammation et une atrophie ultérieure des glandes qui produisent les larmes, la salive, sucs digestifs ou des pertes vaginales. La raideur articulaire est un autre symptôme de la maladie. elle apparaît généralement le matin et va progressivement disparaître à mesure que le patient exerce son activité quotidienne.
La polyarthrite rhumatoïde peut aussi causer une légère fièvre et parfois une inflammation des vaisseaux sanguins, ce qui provoque des lésions nerveuses ou des plaies de la jambe. L'inflammation des membranes entourant les poumons ou l'enveloppe du cœur, l'inflammation et la cicatrisation des poumons peuvent causer des douleurs à la poitrine, avec difficulté à respirer.


Diagnostics
Parce que l'apparition des symptômes de cette maladie ne sont pas très clair lors du démarrage, un diagnostic précoce peut être difficile. Cependant, il est important d'être diagnostiqué tôt car cela dépend de l'évolution de la pathologie. Quand la polyarthrite rhumatoïde est suspectée il est important de consulter un rhumatologue pour déterminer le traitement le plus efficace. Lorsque que l'on développe la polyarthrite rhumatoïde, les radiographies montrent des érosions aux articulations. En outre, des analyses de sang détectent la présence d'un anticorps de la maladie caractéristique.


Traitements
Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde comprend deux types de médicaments: ils sont utilisés pour soulager la douleur de tout les jours. Ils ne sont pas efficaces à 100 pour cent, certains médecins prescrivent généralement plusieurs traitements jusqu'à ce que vous trouviez celui qui est le plus efficace et mieux toléré pour vous.


Autres informations
La vie d'une personne souffrant de polyarthrite rhumatoïde doit s'adapter à la maladie. Donc, évitez une vie trépidante et des mouvements brusques évitez les emplois exigeants un exercice physique intense. Au cours de la journée de travail, gardez une position droite sur le siège et évitez de rester avec le cou ou le dos courbé pendant une longue période. Il est souhaitable de maintenir une bonne posture, évitez de plier les articulations et gardez vos bras et jambes droites.